Tony Parker à quelques dribbles de la victoire

Score sans appel pour les Spurs. L’équipe américaine de basket, emmenée par Tim Duncan et Tony Parker, s’est qualifiée pour sa quatrième finale du Championnat NBA en battant, mercredi, au Texas, les Utah Jazz par 109 points contre 84. Les San Antonio Spurs du Français Tony Parker ont dominé leur adversaire de bout en bout.

Vainqueurs du tournoi en 1999, 2003 et 2005, les San Antonio Spurs n’ont pas dit leur dernier mot. Tony Parker et ses coéquipiers ont battu, mercredi, au Texas, les Utah Jazz, (109-84) et ont ainsi décroché leur billet pour affronter le vainqueur de la Conférence Ouest. Dès le début du match, il sont pris les choses en main et réalisé une première période remarquable. A deux minutes de la fin du premier quart temps, les Utah Jazz étaient déjà menés 30 à 11, après un terrible 14-0 encaissé en quelques minutes décisives.

Les Spurs en quête de la victoire ultime

Le premier quart temps aura donc suffi à mettre les Texans sur les rails de la victoire. Mais le match a globalement été facile à remporter pour les Spurs, compte tenu des fausses notes effectuées par l’équipe adverse. « Il y a beaucoup de retenue. On sait très bien que nous n’avons rien fait pour le moment », déclare Tony Parker. Rien fait ? Certes. Mais la victoire est bien là. Tony Parker, auteur de 21 points, a été élu meilleur joueur du match. Tim Duncan termine également avec 21 points, alors que Manu Ginobili, qui n’a joué que 21 minutes a inscrit 12 points dans le quatrième quart temps. « Nous avons bien joué. Du cinq de départ aux remplaçants, tout le monde a réussi ses shoots », confie Tony Parker, fière de la victoire.

Après leur succès sur Denver puis Phoenix, les Texans comptent bien remporter le titre de meilleure équipe de l’Ouest. D’autant qu’ils ont déjà perdu à ce stade de la compétition. L’équipe de Tony Parker manifeste d’ailleurs l’envie de venger les défaites passées. Ils ne connaissent pas encore celui qu’ils affronteront en finale. Pour le savoir, ils devront attendre le 7 juin pour savoir qui de Détroit ou de Cleveland affrontera les Spurs en finale. En attendant, les Spurs bénéfient de plusieurs jours de repos.