Togo : vers une réouverture des lieux de culte ?

En concertation avec les chefs religieux, le ministre togolais en charge de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales a fait savoir que les lieux de culte et de prière rouvriront bientôt. C’est ce qui ressort de la réunion qui s’est déroulée entre les deux parties mardi dans la capitale togolaise.

La réouverture des lieux de culte et de prière au Togo pourrait avoir lieu sous peu. En effet, avec la hausse du nombre de cas de Coronavirus dans le pays, le gouvernement avait ordonné, le 20 mars, une fermeture temporaire de ces lieux de rassemblement. Après la réunion qui s’est déroulée mardi dernier avec les responsables religieux à divers niveaux, Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, a invité ces derniers à lui faire parvenir rapidement la liste des églises et mosquées susceptibles d’ouvrir. Il est également ressorti de ces différents échanges que cette réouverture sera progressive, partielle et d’expérimentation dans le pur respect des mesures barrières contre la pandémie. D’ailleurs, à travers le pays, seules 39 églises seront autorisées à rouvrir, à raison d’une église par préfecture.

Vers un retour à la normale ?

Les conditions dans lesquelles les lieux de culte concernés seront rouverts ont été passées au peigne fin. Les responsables religieux doivent veiller au respect des gestes barrières contre le Coronavirus pour limiter la propagation du virus. Au Bénin, les églises ont à nouveau ouvert leurs portes, il y a environ un mois. Etrangement, le nombre de cas a explosé de façon exponentielle suite à cette décision que certains ont jugé quelque peu hâtive.

Pour autant, difficile de blâmer les églises et autres lieux de culte qui s’emploient autant que faire se peut, à respecter les gestes barrières. Et comme la solution à cette pandémie ne semble pour l’instant pas devoir venir des hommes, les prières devraient au moins apporter un certain réconfort aux fidèles qui en ont bien besoin.