Togo : une jeune start-up produit de l’alcool éthylique à base de manioc

Le manioc est un tubercule qui pousse facilement en Afrique de l’Ouest et dont la transformation peut donner différents produits alimentaires, de l’alcool et de l’amidon. Alcoford Corporation, une startup togolaise, nous fait découvrir l’usage médical que l’on peut en faire.

La transformation du manioc en alcool est une première en Afrique de l’Ouest. Bien que cette pratique soit centenaire dans la partie australe de l’Afrique, notamment à Madagascar, l’alcool issu du manioc était destiné à la consommation. La transformation en éthanol reste donc une initiative d’Alcoford.

Alcoford est une jeune entreprise togolaise spécialisée dans la production locale d’alcool éthylique fait à base de manioc. Le projet est né de la décision de Clifford Plastid Hoglonou de procéder à la transformation biotechnologique de l’alcool distribué par sa famille. En effet, le jeune startuper a grandi dans une famille qui a pour activité principale l’importation et la redistribution de l’alcool sur le marché togolais.

L’initiative est particulièrement ingénieuse quand on sait que 80% de l’alcool médical utilisé au Togo provient des pays de la sous-région, alors que des tonnes de maniocs pourrissent en raison de la mévente. Cette importation est estimée à environ 500 millions de litres par an.

Les perspectives

Alcoford Corporation, en plus de l’alcool éthylique, tire du manioc un vin traditionnel adulé par les consommateurs locaux. Ce volet contribue à la création de ressources communautaires, car l’approvisionnent est exclusivement effectué chez des grossistes locaux. En termes de perspective, la start-up envisage de mettre très prochainement sur le marché de l’alcool traditionnel (dit sodabi) de bonne qualité extraite du manioc.