Togo : le ministre de l’Agriculture approuve le Camp du futur

Les jeunes togolais sont réunis à l’ENI d’Adeta dans le cadre du Camp du futur comptant pour la campagne Telefood 2019, depuis plusieurs jours. L’objectif de cet évènement est de renforcer leurs connaissances entrepreneuriales en agriculture. Le ministre togolais de l’Agriculture y a fait une visite samedi dernier.

Le Camp du futur est une initiative dont l’objectif est d’éradiquer la faim dans le monde. Loin d’être une utopie, il s’agit concrètement d’outiller les agriculteurs à devenir d’excellents entrepreneurs. 1 000 personnes à savoir des jeunes et des femmes de Kpélé, une préfecture du Togo, ont été retenues dans le cadre de cette formation. Ces participants recevront tout le nécessaire pour tirer le meilleur parti de cette région très propice aux cultures de rente et cultures vivrières.

Une noble initiative

Lors de sa visite à l’ENI Adeta qui abrite la formation, Noël Koutéra Bataka, ministre togolais en charge de l’Agriculture, n’a pas manqué de s’adresser aux participants : « Si vous êtes ici, c’est pour apprendre et repartir avec de nouvelles connaissances. Nous devons partager nos connaissances pour aider nos frères et sœurs à émerger. Ainsi, nous avançons ensemble ». Certains des participants choisis pour le Camp du futur et proposent même des services de transformation des principaux produits agricoles.

Les formateurs quant à eux, issus du groupe CERCO, sont venus des pays limitrophes comme le Bénin, la Côte d’Ivoire, et le Burkina Faso pour dispenser leurs connaissances. Les formations portent sur la gestion coopérative, la conception d’un plan d’affaires et l’innovation.