Togo-France : Le quotidien « Libération » renvoyé en correctionnelle pour diffamation contre Charles Debbasch

Le directeur de la rédaction du quotidien français, Laurent Joffrin, et le journaliste, Vincent Noce, viennent d’être renvoyés devant le tribunal correctionnel par le tribunal de grande instance de Nanterre, pour diffamation envers Charles Debbasch, ministre-conseiller à la présidence du Togo et ancien professeur de Droit à l’Université d’Aix-Marseille III, rapporte Republicoftogo.com. Dans son édition du 25 juillet 2007, Libération titrait « Debbasch, le pilleur de la fondation Vasarely relâché», et écrivait dans son article : « en 1981, Vasarely confia à Debbasch la présidence de sa fondation que ce dernier se mettra à piller, jusqu’en 1993 ». Ajoutant, qu’« il avait ensuite pris la fuite dans sa luxueuse villa de Lomé. »