Togo : Faure Gnassingbé sécurise la présidentielle de 2020

Le Président togolais, Faure Gnassingbé

Les Togolais n’auront rien à craindre en ce qui concerne l’élection présidentielle de 2020. Une force spéciale a été créée par décret le 27 novembre dernier en vue de la sécurisation de l’évènement.

Pour Faure Gnassingbé, la question de la sécurité de l’élection présidentielle qui aura lieu en 2020 n’est pas à prendre à la légère. Un décret portant création d’une force spéciale chargée d’assurer la sécurité de l’élection présidentielle qui se déroulera entre le 19 février et le 5 mars 2020 a été adopté en Conseil des ministres.

La FOSEP a la rescousse

Baptisée FOSEP, la Force Sécurité Election Présidentielle 2020 est responsable de la sécurité avant, durant et après l’élection présidentielle. Elle est chapeautée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), en charge de tout le planning des élections. A seulement quelques mois de cette élection, environ 10 candidats ont déjà fait leur déclaration pour faire face au Président sortant, Faure Gnassingbé, en exercice depuis 2005. Dans le rang des aspirants, on compte aussi bien des leaders d’opposition que des indépendants.

En 2018, la sécurisation des élections législatives avait été confiée à une Force opération sécurité élections (FOSE-2018) composée de quelques 8000 éléments. L’annonce de la création de la FOSEP a été faite par le gouvernement, à seulement quelques jours du lancement de la révision du fichier électoral par la CENI (29 novembre).

Pour Faure Gnassingbé, toutes les mesures doivent être prises pour que cette élection présidentielle soit exempte de tout incident. C’est également le vœu des différentes organisations de la société civile et des membres de l’opposition.