Togo : Faure Gnassingbé reconduit pour un 4e mandat

Le Président togolais, Faure Gnassingbé

L’élection présidentielle au Togo est en proie à de nombreuses polémiques en ce moment. L’opposition crie à la fraude et revendique la victoire. Selon l’annonce faite par la Commission électorale nationale indépendante du Togo, dans la nuit de dimanche à lundi, Faure Gnassingbé a largement été réélu.

Conformément aux résultats officiels provisoires, l’actuel Président togolais, candidat à sa propre succession, arrive en tête des sept challengers avec 72,36% des voix. Agbéyomé Kodjo, le candidat de l’opposition, quant à lui, se retrouve avec 18,37% des suffrages. Il crie à la fraude et revendique également la victoire. C’est à présent à la Cour suprême de communiquer les résultats définitifs, dans les jours à suivre. Pour l’heure, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé la réélection, dès le premier tour, et un quatrième mandat pour Faure Gnassingbé.

Qu’en dit le peuple ?

Ce scrutin a connu un taux de participation de 76,63%, bien plus élevé que celui enregistré en 2015 (60,99%). Les votes se sont déroulés dans le plus grand calme, et les premiers résultats sont connus à peine 24 heures plus tard. C’est d’ailleurs la première fois que cela se produit au Togo. Malgré le contexte pacifique dans lequel s’est déroulé l’élection, la société civile n’a pas manqué de noter des cas de bourrages d’urnes et des inversions de résultats. Plusieurs représentants de l’opposition n’ont pas pu accéder à des bureaux de vote. Par ailleurs, internet a subi des interruptions momentanées dans la capitale ou dans des régions sensibles.

Il ne reste plus qu’à attendre les résultats définitifs qui seront communiqués par la Cour constitutionnelle dans les prochains jours.