Tlemcen découvre l’air Octavia

La campagnie française d’aviation Octavia desservira Tlemcen durant cet été. Elle a réussi à négocier la délivrance de cette autorisation en deux mois. Un véritable exploit quand on connaît la frilosité des compagnies françaises pour desservir l’Algérie et la lourdeur bureaucratique algérienne.

Là où Air-France n’arrête pas de demander des garanties et de négocier chèrement son retour, la jeune compagnie Octavia se félicite d’avoir décroché une ligne. Cette compagnie, basée au Bourget (France), vient d’obtenir les droits de trafic pour effectuer des vols au départ de Roissy Charles de Gaulle à destination de Tlemcen, ville située à l’extrême ouest d’Algérie. Octavia présente cette autorisation, obtenue en deux mois, comme une  » véritable prouesse administrative et commerciale « .  » Notre audit de sécurité s’est rendu à Tlemcen et en est revenu enchanté de la haute tenue de l’aéroport », s’enthousiasme Pascale Nizet, responsable de communication à Octavia.

L’aviation à la carte

Haute saison. Octavia, seule compagnie française à desservir Tlemcen, désengorgera la compagnie Air-Algérie qui n’arrive pas à satisfaire la forte demande de la communauté algérienne installée en France. Et qui, chaque été, rejoint son pays d’origine. C’est cette niche économique qu’Octavia a découverte.  » Notre dernier vol est programmé pour le 2 septembre mais nous espérons pérenniser notre action à Tlemcen, et pourquoi pas desservir d’autres villes algériennes « , souhaite Pascale Nizet.

La compagnie française, qui dépend d’Occitania, assure pour la première fois une ligne régulière. Elle est spécialisée dans  » l’aviation d’entreprise  » et pratique une double activité. Elle répond à tous les types de déplacements grâce à sa propre flotte diversifiée de jets et de turbopropulseurs de 4 à 100 sièges. Mais lorsque les appareils d’Octavia ne correspondent pas à la demande du client, elle affrète, en tant que broker international, des avions, jets et hélicoptères dans le monde entier. Rendez-vous est pris le 3 septembre pour savoir si la compagnie continue son aventure africaine.