Terrorisme : l’ONU décide d’envoyer des drones au Mali

L’ONU a décidé d’envoyer des drones dans le nord-Mali pour lutter contre le terrorisme.

Après la république démocratique du Congo, dans la région du Kivu, l’ONU a finalement décidé d’envoyer des drones également dans le nord-Mali pour lutter contre le terrorisme. Le patron des Opérations de maintien de la paix de l’ONU, Hervé Ladsous, l’a confirmé au Conseil de sécurité, mercredi 18 juin, après avoir rendu compte de la situation dans le pays, selon Le Monde.

Le Haut responsable de l’ONU a également rappelé la flambée de violence survenue dans le Nord, à la mi-mai, suite aux affrontements entre l’armée malienne et rebelles armés, et l’attentat suicide meurtrier contre la mission onusienne, le 11 juin, à Aguelhok. Il a notamment mis en exergue la nécessité pour la MINUSMA d’« identifier, atténuer et prévenir les menaces contre les civils et son personnel, en utilisant au maximum ses capacités ».

Selon le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, face à la menace de « groupes terroristes », le renfort de la présence des Casques bleus dans le nord du Mali, au-delà des agglomérations principales, est primordial, réclamant une prorogation du mandat de la MINUSMA pour un an.