Terrorisme : l’Algérie veut être retirée de la liste des pays à risque

L’Algérie souhaite être retirée des listes américaine et française des pays à risque. Le pays estime que les Etats-Unis ainsi que la France doivent « apporter des explications », a déclaré hier le Ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci à la radio publique, rapporte Le matin. L’Algérie juge «inappropriée » le fait d’être sur la liste des 14 pays qui devraient être sujets à des contrôles poussés dans les aéroports américains. Avant la visite de janvier du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, le pays souhaite trouver des solutions.