Terrorisme : Daech confirme la mort de son chef al-Baghdadi et nomme son successeur

Abou Bakr al-Baghdadi

Ce jeudi 31 octobre, le groupe terroriste Etat Islamique a confirmé la mort de son chef Abou Bakr al-Baghdadi, tué lors d’un assaut mené par les forces spéciales américaines. Se retrouvant sans leader, le groupe se trouvait alors dans l’obligation de nommer un nouveau chef.

Le groupe terroriste Etat Islamique s’est trouvé un nouveau chef après la mort de son leader, Abou Bakr al-Baghdadi, tué lors d’un raid mené par les forces spéciales américaines. Ce jeudi 31 octobre 2019, Abou Ibrahim Al-Hachimi Al-Kourachi a été nommé pour piloter le groupe djihadiste.

Dans un enregistrement audio, d’une durée de sept minutes, les djihadistes ont lancé un appel à la mobilisation pour venger la mort de leur ancien chef. Les Etats-Unis ont sans aucune surprise été la cible des menaces, eux qui avaient annoncé la mort d’al Baghdadi, le dimanche 27 octobre. Le récit d’une mort, parfaitement détaillé par le Président américain, Donald Trump, en personne.

Ce mercredi 30 octobre, l’armée américaine avait diffusé les premières images et vidéos de l’opération ayant conduit à la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi. Sur plusieurs vidéos et images diffusées par le Pentagone, on pouvait facilement voir un groupe de soldats approcher du repaire des djihadistes, dans la nuit du samedi au dimanche. Attendant le moment opportun pour mener l’assaut final contre le chef djihadiste.