Terra Madre des Grands Lacs va commencer !

Terra Madre des Grands Lacs, un événement international organisé par les réseaux locaux de Slow Food en République Démocratique du Congo, aura lieu du 4 au 6 août à Goma (RDC) et accueillera des délégués des pays voisins du Rwanda, de Tanzanie et d’Ouganda.

Le thème de l’événement sera « La Paix et la Sauvegarde de la Biodiversité alimentaire dans les pays des Grands Lacs et les forêts régionales ». Chaque jour de l’événement proposera des conférences et une présentation de produits biologiques naturels locaux.

Les connaissances traditionnelles des communautés locales et des peuples autochtones de la région seront analysées et prises en exemple pour l’élaboration de stratégies communes pour la conservation et la préservation des écosystèmes locaux. La région regorge de ressources naturelles, mais sa biodiversité est menacée par des conflits, qui pour certains sont encore en cours. D’où l’importance d’une initiative permettant de débattre sur la façon dont la paix et la sécurité aideront à protéger la biodiversité alimentaire de la région. Il est nécessaire de mettre en place des mécanismes régionaux pour une gestion rationnelle des ressources des lacs et forêts, une consolidation de la paix et une coexistence intercommunautaire pacifique.

Une table-ronde étudiera les pratiques culturelles des pygmées de la RDC en tant que modèle pour la gestion durable des forêts de la région.

Une table-ronde sera également dédiée aux populations autochtones et à la gestion des ressources halieutiques par les communautés locales. Les délégués discuteront de la gestion des ressources halieutiques dans les Lacs de la Sous-Région, en mettant particulièrement l’accent sur le potentiel et la réglementation de la pêche lacustre, par le biais d’études de cas concernant le Rwanda, l’Ouganda, la Tanzanie et la RDC.

D’autres tables-rondes aborderont d’autres questions, comme l’impact des techniques modernes et traditionnelles sur l’alimentation, la santé humaine et l’environnement, où les engrais organiques et biologiques comme stratégie d’enrichissement des jardins familiaux dans les pays des Grands Lacs.

L’événement est organisé par les réseaux Slow Food de Goma et Kalemie (RDC), où les peuples autochtones jouent un rôle actif. En effet, Goma travaille avec les peuples autochtones et la gestion des ressources dans les forêts, tandis que Kalmie s’intéresse aux ressources du lac Tanganyika.