Tempête Dennis : danger de mort au Royaume-Uni, inquiétudes en France

Le Royaume-Uni et la France ont été violemment balayés, ce dimanche, par la tempête Dennis. Des milliers de foyers sont sans électricité en France, tandis qu’une personne a perdu la vie dans le sud du Pays de Galles. Au large de la côte sud de l’Angleterre, deux corps ont été repêchés, alors qu’au Royaume-Uni, les secours sont à la recherche d’une jeune femme entraînée dans l’eau.

Le Pays de Galles placé en alerte rouge, la France très vigilante. Telle est la situation dans une partie de l’Europe balayée avec une violence inouïe par la tempête Dennis, qui, avec ses rafales meurtrières, a emporté une vie humaine dans le sud du Pays de Galles. Il s’agit d’un homme qui a chuté dans la rivière Tawe, dans le sud de ce pays du Royaume-Uni.

Ce dimanche 16 février au soir, près de 45 000 foyers étaient toujours privés d’électricité dans le nord-ouest de la France, après le passage de Dennis. Un arbre tombé sur la voie ferrée a perturbé le trafic  bloquant ainsi 700 passagers d’un TGV entre Nantes et Paris. Sans compter qu’un défaut d’alimentation électrique causé par Dennis a contraint à l’immobilisation d’un autre TGV devant rallier Nantes à Lille puis Strasbourg.

Au Royaume-Uni, alors que les secours sont à la recherche d’une jeune femme aperçue dans l’eau, dans la nuit de samedi à dimanche, l’on apprend que deux corps ont été repêchés au large de la côte sud de l’Angleterre, un peu plus tôt. Selon les autorités, entre samedi matin et dimanche matin, il est tombé l’équivalent de plus d’un mois de pluie.

Dans le sud du Pays de Galles, la présence d’eau sur les voies ferrées a poussé les autorités à suspendre la circulation des trains. Dans la foulée, les compagnies British Airways et EasyJet ont annoncé l’annulation de plusieurs centaines de vols à destination ou au départ de l’ensemble du Royaume-Uni. Les avions étant cloués au sol du fait des caprices de Dennis.

Compte tenu des fortes pluies liées à la tempête Dennis, l’Institut météorologique britannique a émis, ce dimanche 16 février, une alerte rouge dans le sud du Pays de Galles, synonyme de conditions météorologiques alarmantes présentant un danger de mort. Il a par ailleurs été annoncé des risques de perturbations dans l’approvisionnement en électricité, sans compter de dégâts en prévision sur les infrastructures.

Dans un tweet, un responsable de l’Agence environnementale, dénombrant 594 alertes et avertissements contre les inondations, dans une zone allant du sud de l’Écosse au sud-ouest de l’Angleterre, a indiqué qu’un record a été établi en Angleterre.