Télécommunications à l’honneur en Afrique du Sud

Aider au développement et à la démocratisation des nouvelles technologies, notamment en Afrique, tel est le but du forum Itu Telecom AFRICA 2001 qui se déroule actuellement à Johannesburg du 12 au 16 novembre. Débats, échanges et rencontres sont au programme.

Le concept de l’Union Internationale des Télécommunications  » Itu Telecom  » est simple. Il s’agit de mettre en relation les professionnels des télécommunications dans une perspective d’échanges commerciaux mais aussi de leur faire rencontrer les autorités gouvernementales, institutionnelles ou indépendantes les plus influentes. Et ceci tant au niveau mondial qu’au niveau régional, comme le prouve ce forum  » Itu Telecom AFRICA 2001  » qui se déroule à Johannesburg du 12 au 16 novembre 2001. Plus de 20 000 professionnels et 400 compagnies internationales y participent et présentent les innovations en matière de technologies et de produits de ces dernières années.

Fracture numérique

 » Ce cinquième rendez-vous régional sur le Continent africain aura pour vocation de réfléchir et d’agir pour réduire la fracture numérique entre pays technologiquement avancés et ceux, où globalement et à quelques exceptions près, les moyens de communication ne sont pas suffisamment accessibles à la majorité de la population « , déclare au magazine Veille Internationale Tom Dahl-Hansen, le directeur exécutif adjoint de  » Itu Telecom « . Le forum servira donc de cadre à des débats, des analyses et des échanges d’expériences afin de définir ce qui doit être fait concrètement pour encourager la renaissance technologique africaine.

A ce jour, l’Afrique est l’un des plus vastes marchés potentiels au monde pour la modernisation des télécommunications et de la qualité de vie. C’est pourquoi plusieurs entreprises françaises, reconnues pour la qualité de leurs systèmes de télécommunications, sont présentes à cette manifestation en Afrique du Sud.  » Compte tenu des liens privilégiés qu’elle entretient avec de nombreux pays africains, la France joue un rôle très important dans le développement des moyens de communications en Afrique « , souligne Tom Dahl-Hansen.

Un forum de la jeunesse est également prévu et vise à sensibiliser les futurs responsables des nations africaines de même qu’existe un pavillon spécifiquement dédié aux applications rurales des nouvelles technologies.

Veille Internationale est un magazine du CFCE, Centre Français du Commerce Extérieur.

Lire aussi l’article Point sur le marché des télécommunications en Afrique.