Tcheka lauréat du Prix RFI Musiques du Monde 2005

Le Capverdien Tcheka a remporté, jeudi dernier à Dakar, le prix RFI Musiques du Monde. Le lauréat 2005 s’est imposé devant le Guinéen Ba Cissoko et la Gabonaise Naneth. Il dédie sa victoire à son père récemment disparu et entend propager loin la musique de son pays.

Par Panapress

Le Prix RFI Musiques du Monde 2005 a été remporté, jeudi, par l’artiste cap verdien Tcheka Manuel Lopes Andrade dit Tcheka, au cours d’une cérémonie organisée à l’Institut français Léopold Sédar Senghor de Dakar. Le lauréat de ce concours était en compétition finale avec deux autres jeunes talents de la musique africaine : le Guinéen Ba Cissoko, un passionné de la kora, et la Gabonaise Naneth qui fait ses preuves dans le mouvement R’n’B de son pays.

« Le choix a été difficile, mais il fallait le faire à un moment donné. La majorité qui a été convaincue a penché pour Tcheka. C’est le résultat de sa belle prestation, de son charisme et de beaucoup d’autres choses », a indiqué le musicien Jacob Desvarieux qui a présidé le jury.

Tcheka (32 ans) qui développe un style musical basé sur le « batuque », rythme particulier à l’île de Santiago, hérité d’Afrique, va recevoir un prix de 6.000 euros (3.936.000 FCFA) et une bourse d’aide au développement de carrière de 12.500 euros (8.200.000 FCFA) allouée par le ministère français des Affaires étrangères. Il bénéficiera également d’une tournée en Afrique et d’une campagne de promotion internationale sur les antennes de RFI et de ses radios partenaires dans le monde.

« Ce prix, je le dédie à mon père »

« Ce prix, je le dédie à mon père. C’est le meilleur hommage que je pouvais lui rendre, il m’a tout donné sur le plan musical et il est décédé il y a trois mois. C’est le lieu de le remercier pour tout ce qu’il a fait pour moi », a dit à la PANA, Tcheka. « Mon objectif aujourd’hui c’est de travailler dur pour propager le plus loin possible la musique cap verdienne. J’espère que ce prix va m’aider en m’ouvrant toutes les portes possibles », a-t-il ajouté.

L’artiste qui était aux anges ce jeudi soir dans les jardins de l’Institut français pris d’assaut par une forte communauté cap verdienne venue lui apporter son soutien, a lancé : « J’embrasse tous les Cap verdiens, je les remercie tous. Aujourd’hui, je suis très fier d’être Cap verdien ». « Nous allons continuer à travailler et nous espérons que ce prix va nous offrir beaucoup de perspectives », a estimé José Da Silva, le producteur de Tcheka.

Organisé par Radio France International depuis 1981, le concours du Prix RFI Musiques du Monde – déjà remporté par Rokia Traoré (Mali), Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire), Didier Awadi (Sénégal) et Idrissa Soumaoro (Mali) l’an dernier – reste pour les artistes et groupes d’Afrique, des Caraïbes et de l’Océan indien, un appui important pour le développement de carrière sur le marché du disque et du spectacle au plan mondial.

 Lire aussi : Dakar : finale du Prix RFI Musiques du Monde

La fiche de présentation de Tcheka