Tchad : soupçonné de détournement de fonds publics, Issa Doubragne en garde à vue

Issa Doubragne Ministre de l'économie par Yacoub Doungous

Arrivé normalement à son bureau hier matin, Dr Issa Doubragne, ministre tchadien de l’Economie et de la Planification du développement s’est rendu aux Renseignements généraux où il était invité pour être auditionné dans une affaire de détournement de deniers publics. Il y sera gardé à vue pour la nuit avec le directeur général de son ministère, Houlé Djonkamla.

Tout est parti d’un courrier de l’Inspection générale d’Etat, la structure chargée du contrôle des comptes publics, adressé le 19 novembre 2019 au ministre et lui demandant des comptes sur plusieurs dépenses non justifiées. Dans ce courrier diffusé par la presse locale, il a été enjoint au ministre de l’Economie et au directeur général du ministère de rembourser, entre autres, les sommes suivantes : 366,5 millions FCFA relatifs aux retraits effectués sur un compte ouvert à la banque UBA au nom du ministère ; 137 millions FCFA pris du projet PAAPEGICA pour l’organisation du forum des investisseurs arabes ; 20 millions FCFA destinés à la régularisation des frais de mission du comité interministériel de suivi d’évaluation des projets (MISEP) ; ou encore 21,5 millions FCFA déclarés inéligibles par l’audit de la BAD.

L’Inspection générale d’Etat avait donné un délai de 10 jours au ministre pour se justifier, ce qui n’a pas été fait jusqu’à l’expiration de ce délai, le 29 novembre 2019. Même s’il est présumé innocent, Issa Doubragne était tenu de répondre à l’invitation des Renseignements généraux en qualité d’ordonnateur principal des dépenses. Le ministre de l’Economie est considéré comme un proche du chef de l’Etat, Idriss Déby Itno, dont il a toujours la confiance. Mais ce dernier entend laisser la justice faire son travail pour que la lumière soit faite sur cette affaire.

La suite de l’audition est attendue pour ce jour.