Tchad ou Roumanie?

Le Tchad et la Roumanie ont exactement le même drapeau tricolore, bleu-jaune-rouge. La presse roumaine a annoncé cette semaine que le Tchad avait déposé une requête auprès des Nations Unies pour régler le problème. Une information que réfutent les deux pays, en reconnaissant malgré tout un contentieux.

Bleu-jaune-rouge. Ce sont les couleurs du drapeau de la discorde entre le Tchad et la Roumanie. Le pays africain et le pays d’Europe de l’Est, qui partage ses frontières avec la Bulgarie et l’Ukraine, possèdent le même drapeau – trois bandes verticales égales de couleur bleue, jaune et rouge -, depuis que la Roumanie a ôté le symbole communiste qui ornait le sien jusqu’en 1989. A la chute du dictateur Nicolae Ceaucescu, la toute jeune République souhaitait faire table rase du passé. Et doit aujourd’hui défendre son choix.

En début de semaine, une chaîne de télévision privée de Bucarest, Prima TV, a annoncé que le Tchad venait de saisir les services juridiques de l’Onu à ce propos. Une information largement relayée et commentée par la presse roumaine. A tel point que le Président roumain, Ion Iliescu, s’est fendu, mardi, d’une déclaration officielle, se montrant « confiant » quant à l’issue de la querelle. « Ce drapeau tricolore nous appartient et nous ne l’abandonnerons pas. Il ne faut pas s’inquiéter car notre drapeau est beaucoup plus ancien que celui du Tchad et le problème sera réglé par des moyens diplomatiques. »

Nuance de bleu

Le ministre des Affaires étrangères tchadien dément l’information selon laquelle son pays aurait déposé une requête auprès des Nations Unies. Le ministère affirme même n’être pas au courant de l’affaire. « Nous savons que nous avons le même drapeau mais le Tchad ne s’en est jamais ému », précise un conseiller de la Primature. Une version confirmée par le ministère des Affaires étrangères roumain. Lors d’une conférence de presse, celui-ci a expliqué n’avoir jamais reçu de notification officielle émanant du Tchad et mentionnant une requête posée aux services juridiques des Nations Unies. En revanche, l’ambassade de Roumanie en France indique qu’il y a bien un « contentieux » entre les deux pays à propos du drapeau. « Le drapeau tchadien date de l’indépendance, en 1960. Le drapeau roumain, lui, date de 1859, ses couleurs s’inspirent directement du drapeau français », explique un membre de l’ambassade. « Notre Président a réagi car il s’agit d’un symbole national, c’est important. La Roumanie ne peut pas accepter qu’il existe un autre drapeau identique au sien. Malgré tout, il y a une nuance : le bleu du drapeau tchadien est plus foncé que celui du nôtre. »

Cette histoire est inédite car, même si deux autres pays, la Moldavie et la Principauté d’Andorre, possèdent également le drapeau bleu-jaune-rouge, leurs tricolores affichent un écusson distinctif au centre… Alors qui, du Tchad ou de la Roumanie, acceptera de modifier son étendard ? La question reste en suspend. Le ministère des Affaires étrangères roumain a tout de même annoncé qu’il avait décidé de saisir l’Organisation mondiale de la Propriété intellectuelle sur ce sujet. La guerre des couleurs ne fait que commencer.