Tchad : N’Djamena libère le chef des rebelles centrafricains

Arrêté en mai dernier au Tchad, Charles Massi, ancien ministre d’Etat centrafricain et président de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP), un nouveau groupe rebelle centrafricain, a été libéré mercredi par les autorités tchadiennes. L’enquête menée a prouvé que Charles Massi n’a «pas des intentions subversives contre la République centrafricaine», d’après le ministre tchadien de l’Intérieur. Le chef rebelle devrait rejoindre son pays prochainement, indique RFI.