Tchad, Mise en place du CMT : le président de l’Assemblée nationale dissoute brise enfin la glace


Lecture 2 min.
Haroun Kabadi
Haroun Kabadi

Après avoir gardé le silence pendant un certain temps par rapport aux informations selon lesquelles il aurait refusé de présider la période transition conformément à la Constitution tchadienne, en cas de vacance du pouvoir au sommet de l’État, Haroun Kabadi, président de l’Assemblée nationale dissoute, s’est enfin exprimé.

Depuis l’annonce, mardi dernier, du décès du maréchal du Tchad, le Président Idriss Déby Itno et la mise en place du Conseil militaire de transition (CMT) présidé par le fils du défunt, Mahamat Idriss Déby Itno, la parole du président de l’Assemblée nationale dissoute était fortement attendue. Soit pour confirmer soit pour infirmer les informations qui circulaient et qui faisaient état de ce que la mise en place du CMT était intervenue après son refus de diriger la transition comme le prescrit la Constitution tchadienne.

Depuis ce mercredi, c’est chose faite. En effet, le bureau de l’Assemblée nationale dissoute s’est réuni sous la présidence de son premier responsable, Haroun Kabadi, pour se prononcer sur la situation politique et sécuritaire au Tchad. Cette réunion a été sanctionnée par un communiqué signé par le président de l’ancienne Assemblée nationale en personne, et qui, après avoir rappelé les conditions tragiques du décès au front du Président tchadien dit clairement ce qui suit : « Eu égard à ce contexte militaire, sécuritaire et politique dans le pays et la sous-région, le président de l’Assemblée Nationale a, en toute lucidité donné son accord pour la mise en place d’un Conseil militaire de transition en vue d’une transition politique dans la sécurité et la paix ».

Ainsi, le bureau de l’Assemblée nationale dissoute dit prendre acte de la mise en place du Conseil militaire de transition, de la désignation de ses membres, et de la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale. Il indique, par le même communiqué, apporter tout son soutien au CMT et particulièrement à son Président, le général de corps d’armée, Mahamat Idriss Déby Itno.
Le bureau souhaite enfin que toutes les dispositions soient prises pour que le peuple tchadien puisse vivre dans la tranquillité, la sécurité et la paix.

A lire : Tchad : Idriss Déby Itno inhumé vendredi à Amdjarass

Avatar photo
Historien, Journaliste, spécialiste des questions socio-politiques et économiques en Afrique subsaharienne
Facebook Linkedin
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter