Tchad : les ravisseurs de l’ humanitaire français demandent un million d’euros

Les ravisseurs de l’employé du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) enlevé lundi dans l’est du Tchad ont exigé un million d’euros contre sa libération, rapporte TV5. « L’otage a téléphoné jeudi à ses responsables à N’Djamena pour leur dire que ses ravisseurs demandent un million d’euros avant de le libérer », a affirmé une source sous couvert d’anonymat à l’AFP. Employé par le CICR , Laurent Maurice a été enlevé lundi par des hommes armés dans le village de Kawa, près de la frontière avec le Soudan.