Tchad : les glaçantes révélations d’Idriss Déby

Le Président du Tchad, Idriss Déby.

Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, lord d’une sortie face à la presse, a fait des révélations qui donnent froid dans le dos. De quoi s’agit-il ?

Au cours d’une sortie face à la presse, vendredi 9 août 2019, le Président tchadien, Idriss Déby Itno, a annoncé qu’au moins 37 personnes ont été tuées en trois jours de combats entre agriculteurs et éleveurs. Selon les indications du chef de cet Etat d’Afrique Centrale, les faits ont eu lieu en début de semaine, dans l’est du Tchad.

« Le conflit intercommunautaire est devenu une préoccupation nationale, on assiste à un phénomène de mal vivre. En trois jours, 37 Tchadiens ont été tués dans le Ouaddaï », a déclaré le chef de l’Etat lors d’une conférence de presse organisée à N’Djamena, la capitale.

Ouaddaï, une province de l’est du Tchad, est une de transhumance et une région stratégique frontalière avec le Soudan. Elle est régulièrement en proie à des conflits entre éleveurs arabes et agriculteurs autochtones ouaddaïens. Les terres et pâturages sont très souvent au centre du conflit.