Tchad : le Soudan rejette les accusations d’Idriss Déby

Le porte-parole de l’armée soudanaise a déclaré à la presse, mercredi, que ses soldats n’étaient pour rien dans le conflit qui sévit actuellement au Tchad. Ce dernier a en effet accusé son voisin d’avoir envoyé une division militaire pour soutenir les rebelles tchadiens, selon TV5.org. Le gouvernement du Tchad affirme que des troupes soudanaises terrestres appuyées par des hélicoptères ont donné l’assaut mardi pour s’implanter dans des zones stratégiques, facilitant l’accès aux rebelles. Les relations diplomatiques entre Karthoum et N’Djamena, les deux capitales, sont rompues depuis la mi-mai.