Tchad : le gouvernement veut réduire le taux de mortalité maternelle

Le gouvernement tchadien souhaite réduire le taux de mortalité maternelle, l’un des plus élevés d’Afrique, de 3/4 d’ici 2015. Actuellement l’on recense 1 100 décès pour 100 000 naissances, rapporte Afriquinfos. « Le dernier rapport rendu public en mois de mai 2012 par l’Organisation mondiale pour la santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNFPA) et la Banque mondiale montre qu’avec 1.100 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes, malgré cette légère amélioration, cela demeure largement au-delà de la norme », explique M. Bédoumra Kordjé, ministre tchadien du Plan, de l’économie et de la coopération internationale.