Tchad : Idriss Déby ouvre un deuxième champ pétrolier dans le sud

Un deuxième champ pétrolier a été ouvert dans le sud du Tchad par le président Idriss Déby Itno à Badila, dans la région du Logone oriental.

(De notre correspondant)

Le président tchadien Idriss Déby Itno a ouvert un deuxième champ pétrolier dans le sud du Tchad, à Badila, dans la région du Logone oriental. « Je suis très satisfait, dix ans après l’ouverture de la première vanne (à Komé, dans la même région, ndlr), nous venons d’ouvrir une deuxième vanne, ce qui veut dire que nous avons du pétrole qui va aller sur le marché international », a déclaré à l’AFP dimanche le président Déby.

« Ce pétrole va nous amener beaucoup des revenus, il va booster notre économie et nous aider à lutter contre la pauvreté », a-t-il ajouté.
En 2012 la société canadienne Griffiths Energy et la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT) avaient signé une convention pour l’exploitation et le partage de production du champ de Badila.
« Avec deux puits forés sur trois, le champ de Badila produira 14.000 barils par jour pendant 30 ans », a indiqué le Secrétaire général du ministère du Pétrole, Oumar Torbo.

« La vanne de Badila fait jonction avec l’oléoduc de Komé pour conduire le brut jusqu’à Kribi au Cameroun » qui débouche dans le golfe de Guinée, a-t-il précisé.

Le président Idriss Déby a toutefois rappelé que « nous ne sommes pas encore un pays pétrolier, le jour où nous arriverons à pomper 500.000 barils par jour, nous serons un pays pétrolier ».
« En attendant, nous devons renforcer nos capacités dans le domaine de l’agriculture et l’élevage qui constituent les deux mamelles de notre économie. Il ne faut pas trop rêver », a poursuivi le président Déby.