Tchad : Idriss Deby accusé de « détourner l’argent du pétrole »

Le principal chef rebelle du Tchad, Mahamat Nouri, a déclaré, mercredi, que le président Idriss Deby « détournait l’argent du pétrole » tandis que « la population payait », suite à la décision mardi de la Banque mondiale (BM) de supprimer son aide à l’infrastructure pétrolière tchadienne, mentionne leFaso.net. « Idriss Deby n’a respecté aucun engagement avec la Banque (mondiale). Détournement, pillage de l’argent du pétrole, utilisation à des fins militaires (…). Tout cela a contraint la Banque à se retirer », a expliqué à l’AFP le général Nouri, qui avait dirigé l’attaque rebelle sur N’Djamena en février dernier. Après avoir exigé, plusieurs fois, du gouvernement tchadien le remboursement de ce qu’il lui devait (66 millions de dollars), la Banque mondiale a choisi finalement de se retirer du projet pétrolier Doba au Tchad.