Tchad : Ibni Oumar Mahamat Saleh serait en vie

Le fils de Ibni Oumar Mahamat Saleh assure que son père est en vie et qu’il est « détenu dans les geôles de la présidence de la république tchadienne à N’Djamena ». L’opposant tchadien a disparu le 3 février 2008, après que des rebelles ont tenté de renverser le président Idriss Deby Itno.

L’opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu depuis le 3 février 2008 à N’Djamena, est toujours en vie, a déclaré mardi à Paris son fils Hicham Ibni Oumar Mahamat Saleh, lors d’un entretien accordé à la PANA.

« On est certain. Il est en vie », s’est exclamé le fils de l’opposant tchadien, en donnant des indications précises sur son lieu de détention.

« Dans le contexte tchadien, rien ne peut rester indéfiniment secret. Mon père est détenu dans les geôles de la présidence de la république tchadienne à N’Djamena », a assuré Hicham Ibni Oumar Mahamat Saleh qui poursuit des études de droit à Orléans, non loin de Paris.

Arrêté le 3 février par des membres présumés de la garde présidentielle, Ibni Oumar Mahamat Saleh n’a plus donné signe de vie, suscitant des interrogations de la classe politique tchadienne et de la communauté internationale sur son sort.

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, avait accepté de créer, à la suite de pressions internationales, une commission d’enquête pour faire la lumière sur « l’agression des rebelles venus du Soudan » et sur le sort des personnes disparues, dont Ibni Oumar Mahamat Saleh.

« Nous refusons cette commission d’enquête qui ne vise qu’à faire gagner du temps à Déby. Pour nous, la communauté internationale, particulièrement la France, doit exercer des pressions fortes sur Déby pour qu’il libère mon père », a dit Hicham Ibni Oumar Mahamat Saleh.

« Aucun dialogue politique franc ne sera possible sans la libération de mon père qui est une figure connue et respectée de l’opposition démocratique tchadienne », a-t-il estimé.