Tchad : disparition d’un opposant politique

Drapeau du Tchad
Drapeau du Tchad

L’opposant tchadien Guihini Korei, qui bénéficiait de l’asile politique au Togo, a disparu depuis plusieurs jours, selon sa famille.

Cette dernière a affirmé être sans nouvelles de ce dernier depuis le 15 mai dernier. Son neveu Mahamat Saleh, qui vit en France, a dénoncé sur la BBC « un enlèvement et une déportation illégale » de Guihini Korei vers le Tchad. Il a également indiqué que la famille de ce dernier s’était adressée, sans succès, au bureau du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Togo, ainsi qu’au gouvernement togolais pour le retrouver.

Guihini Korei était directeur de la Direction de la documentation et de la sécurité (DDS), considérée comme la police politique du régime de l’ancien dictateur tchadien Hissène Habré, réfugié au Sénégal, où il attend d’être jugé.