Tanzanie : les inondations font au moins 14 morts à Dar es Salaam

En Tanzanie, au moins 14 personnes sont mortes à Dar es Salaam. Elles ont été victimes d’inondations dues aux pluies torrentielles qui se déversent sur le pays depuis le week-end.

Drame en Tanzanie où au moins 14 personnes ont péri à Dar es Salaam. Elles ont été victimes d’inondations dues aux pluies torrentielles qui se déversent sur le pays depuis le week-end.

Le commandant régional de la police à Dar es Salaam, Lazaro Mambosasa, a indiqué à la presse que « le bilan s’est aggravé. Ce matin (mardi), il s’élevait à quatorze personnes tuées ». Alors que des secouristes se mobilisaient pour sauver des personnes bloquées dans les restes de leurs maisons, un hélicoptère a patrouillé, toujours le lundi, au-dessus des quartiers sinistrés de la capitale économique de la Tanzanie.

Les fortes pluies auraient par ailleurs fait au moins une dizaine de morts dans d’autres provinces, notamment dans les régions septentrionales d’Arusha, Shinyanga, Mwanza et Kagera, ont écrit les journaux. Les visites touristiques dans le parc Manyara, dans le nord de ce pays d’Afrique de l’Est, ont été suspendues par les autorités suite à la destruction des routes menant à cette zone d’attraction.

Paul Makonda, gouverneur de la province de Dar es Salaam, a ordonné, lundi 16 avril 2018, la fermeture des écoles primaires pour deux jours. L’autorité a par ailleurs appelé les familles qui habitent dans des zones jugées dangereuses à les quitter dans les plus brefs délais.

A noter que la Tanzanie est réputé pour ses vastes régions sauvages comprenant les plaines du parc national du Serengeti, un safari habité par les « Big five » (éléphant, lion, léopard, buffle, rhinocéros) et le parc national du Kilimandjaro, abritant la montagne la plus haute d’Afrique. Au large se trouvent les îles tropicales de Zanzibar, aux influences arabes, et de Mafia, avec un parc marin accueillant requins-baleines et récifs coralliens.