Tanzanie : au moins dix morts dans de violentes inondations

De fortes crues ont touché Dar-es-Salaam, la capitale économique de la Tanzanie, ce week-end, tuant au moins 10 personnes selon les autorités.

Des conditions météorologiques extrêmes sont venues endeuiller la Tanzanie ce week-end. Après deux jours de fortes pluies, des crues ont entraîné de violentes inondations dans la capitale économique, Dar-es-Salaam, située à l’est du pays. Au moins 10 personnes auraient perdu la vie selon les autorités locales. Un bilan qui pourrait encore s’alourdir dans les prochaines heures, au vu de l’importance des inondations, selon les déclarations du conseiller régional, Said Mecky Sadick, à l’AFP.

Autre conséquence directe des fortes pluies, de nombreuses routes ont été endommagées et des ponts emportés par la montée des eaux. Plusieurs routes reliant Dar-es-Salaam au reste du pays ont notamment été coupées. « Des gens se sont noyés dans différentes parties de la ville. Les fortes pluies et les inondations ont causé d’énormes dégâts aux routes, aux ponts, et aux systèmes de drainages », a ainsi déploré dimanche le conseiller régional.

Par ailleurs, consécutivement à ces inondations, ce sont des centaines de personnes qui se retrouvent sans abris.

Ces inondations interviennent une semaine après que les services météorologiques tanzaniens aient prévenu que l’est du pays allait subir des précipitations supérieures à la moyenne pendant quasiment une semaine.