TAMANI 2006 : Derniers préparatifs avant l’acte 4

Les TAMANI (Trophées de la Musique au Mali) récompensent les meilleurs artistes du pays. La quatrième édition débute ce soir et se termine dimanche. L’envoyé spécial d’Afrik.com nous relate les préparatifs à J-1. Les locaux bamakois de Seydoni Mali sont en effervescence. Les employés de la société organisatrice du festival n’ont plus la moindre minute à perdre. Ils entendent bien défendre la réputation de l’initiative.

De notre envoyé spécial Akeem Kossoko

La rue 217 du quartier Djelibougou, à Bamako est le théâtre d’un ramdam qui n’étonne personne. La porte 113, fief de la société Seydoni Mali voit défiler depuis quelques jours artistes, managers, producteurs, promoteurs, partenaires et journalistes en tous genres. Tous souhaitent obtenir des informations sur le déroulement de l’édition 2006 du festival. Le programme officiel intéresse tout le monde, de même que le conducteur des festivités. Les badges et les accréditions sont réclamés ça et là. Revue, corrigée au besoin, dans ses moindres détails, la liste des invités est en passe d’être bouclée.

Un vade mecum du festivalier, sorte de mini guide indispensable pour qui souhaite avoir la primeur de l’information TAMANI a été remis à chacun. Les jalons se mettent doucement en place. De l’aveu même de membres du comité d’organisation, un point d’honneur a été mis sur le professionnalisme des divers intervenants. Les tâches semblent, cette année, avoir clairement été précisées, ce qui permet à tout le monde de mener à bien sa mission.

L’info TAMANI

Si les sponsors semblent avoir fait un effort supplémentaire, le bouclage financier se fait bon gré, mal gré. La détermination des organisateurs a un effet boule de neige sur l’ensemble des individus gravitant autour de ce festival qui tend à s’internationaliser. Du mercredi 29 novembre au dimanche 3 décembre, l’Afrique, et plus particulièrement le Mali vibreront au son des TAMANI. L’intégration culturelle passant dorénavant par la culture, la capitale malienne s’apprête, une fois encore, à accueillir des artistes venus de tout le Continent. La Guadeloupe a été choisie par le comité d’organisation pour être l’invité d’honneur de ce 4ème acte. A cet effet, un concert « Spécial Guadeloupe » est programmé pour le 2 décembre, entre 18h00 et 20h00. Rony T, Enyd’, et Christian Nara ont en charge de représenter les Antilles.

Suite à la « Journée Internationale de Lutte Contre les Violences faites aux Femmes », qui s’est tenue le 25 novembre au Centre International de Conférence de Bamako, une nuit dite de « La Chanson Féminine » est prévue dans le programme officiel. Une façon habile de relayer la « Quinzaine d’Activisme au Mali », une initiative de la société civile qui vise à encrer le respect de la gente féminine dans les mœurs du pays. Feux Ali Farka Touré et Douk Saga bénéficieront également d’un hommage posthume