TAB : l’Erythréen Natnael Berhane remporte la 9e édition

Natnael Berhane, cycliste Erythréen, évoluant depuis quelques mois
dans l’écurie française Europcar, a remporté ce dimanche la 9e édition
de la Tropicale Amissa Bongo (TAB), devant les Espagnols Sanchez Luis
et Garcia Egoitz, qui nourrissaient de fortes ambitions dans cette
course. Il a reçu son trophée des mains du président gabonais, Ali
Bongo Ondimba. C’est la première fois qu’un coureur Africain remporte
cette compétition cycliste née il y a 9 ans.

De notre correspondant à Libreville

La neuvième édition de la TAB s’est achevée ce dimanche à Libreville
avec la victoire de l’Erythréen Natnael Berhane, pensionnaire de
l’équipe française Europcar. Ce jeune coureur Africain que le monde
entier a découvert il y a quelques années sur les circuits de cette
compétition est ainsi devenu pour l’éternité le premier cycliste du
continent à avoir remporté le maillot le plus convoité et le plus
prestigieux de cette épreuve gabonaise, véritable épicentre du
cyclisme mondial. « Je suis très content. Je ne croyais pas qu’il
était possible de battre les grands coureurs professionnels. C’est un
véritable bonheur pour moi », s’est réjoui le nouveau leader de la
TAB.

La victoire de Natnael Berhane est selon de nombreux analystes, le
symbole de l’évolution de la petite reine en Afrique et une récompense
aux autorités gabonaises, qui organisent depuis 9 ans, l’unique
épreuve cycliste de catégorie 1 dans le continent, avec la
participation d’une dizaine d’équipes professionnelles européennes et
de nombreuses équipes nationales africaines.

Les Africains à l’honneur

Avant Berhane Natnael, deux autres Africains se sont positivement
illustrés au cours de cette 9e édition de la TAB. Ils ont fait la
fierté du continent, l’honneur de leur pays et le bonheur de leurs
familles et amis certainement. Il s’agit du Rwandais Uwizeyimana,
vainqueur de l’étape Lambarené-Kango et de l’Erythréen Frekalsi
Debesay, qui est arrivé premier sur l’étape Lambarené-Mouila.

Les cyclistes Belges se sont également très bien comportés dans cette
compétition. Deux d’entre eux se trouvent parmi les 10 premiers dans
le classement général de l’épreuve. Il s’agit de Habeaux Grégor (4e)
et de Baugnies Jérôme (7e) de l’équipe Wanty-Groupe Gobert. La France
y arrive avec trois coureurs : Jeandesboz (6e), Senechal Florian (8e)
et Bernaudeau Giovanni (9e).

Frederick Obiang, le vétéran de l’équipe gabonaise a remporté le
maillot du meilleur gabonais de cette édition. Il se trouve à la 38e
place du classement général. Pas très mal pour ce digne fils du pays
de 27 ans, qui évolue au Velo Club de l’Amitié de Franceville.