TAB : Fréderick Obiang, meilleur Gabonais de la 9e édition

Fréderick Obiang, 27 ans, a reçu le maillot du meilleur Gabonais de la
9e édition de la Tropicale Amissa Bongo (TAB), qui s’est achevée
dimanche à Libreville. Ce jeune cycliste n’a manqué à aucun
rendez-vous de cette épreuve depuis 9 ans.

De notre correspondant à Libreville

Fréderick Obiang, natif d’Oyem (nord), est le meilleur Gabonais de la
TAB 2014. Il a conservé son maillot de leader national du vélo sur
toutes les étapes de la course. « Je pouvais faire mieux en obtenant
un meilleur classement. J’ai appris beaucoup de chose sur les routes
de la Tropicale depuis 9 ans. Mais se frotter une fois par an aux
professionnels ne suffit pour remporter l’épreuve. Il faut
régulièrement des compétitions sur le pan national et mettre les
cyclistes dans de meilleures conditions de travail. Il nous faut des
stages de formation et des compétitions. Les autorités gabonaises
pourront organiser 100 Tropicales voire plus, si nous ne sommes pas
mis dans les conditions de travail des coureurs professionnels, nous
ne gagnerons rien », a déclaré l’enfant d’Oyem.

Pour Frederick Obiang, l’Erythréen Natnael Berhane, leader de la 9e
édition de la Tropicale Amissa Bongo, n’aurait jamais remporté une TAB
en qualité de cycliste amateur. « C’est un pensionnaire d’Europcar,
l’une des meilleures équipes cyclistes européennes, qui a déjà
remporté plusieurs Trophées de cette compétition. Sa victoire est
logique et incontestable », a ajouté le coureur gabonais, en invitant
les autorités de son pays à investir davantage pour la formation des
cyclistes. « Le Maroc, le Rwanda et l’Erythrée et l’Afrique du Sud
nous montrent l’exemple en Afrique et leurs coureurs ont honoré leurs
nations sur la terre gabonaise. Notre gouvernement doit suivre ce
chemin ».

Fréderick Obiang a menacé d’abandonner le vélo si le Gabon ne fait
rien pour aider les cyclistes à bénéficier des stages de formation et
à avoir un meilleur encadrement technique.