Syrie: la présence de djihadistes tunisiens inquiète le gouvernement de Marzouki

Le récent départ de jeunes djihadistes tunisiens vers la Syrie inquiète le gouvernement de Moncef Marzouki. Face aux départs de plus en plus massifs, les autorités politiques s’inquiètent et demandent des explications.

Près de 2000 tunisiens seraient au rang de rebelles syriennes. La révélation a été faite par Abou Kousay, djihadiste tunisien parti en Syrie combattre au nom de l’Islam. Il est maintenant de retour au pays.

Dans une interview accordée au journal arabophone tunisien Assarih, le jeune djihadiste fait des révélations alarmantes. Il souligne que 2 000 jeunes tunisiens, travailleurs et chômeurs, jeunes et adultes, combattent actuellement au côté des rebelles islamistes en Syrie. Il ajoute même la présence de 13 filles dans les rangs des djihadistes.

Un départ massif de combattants tunisiens vers la Syrie qui inquiète les autorités. Elles tirent la sonnette d’alarme. Un communiqué du procureur général du tribunal de première instance de Tunis indique qu’une enquête a été ouverte par le parquet tunisien. Son rôle principal est d’identifier les réseaux qui facilitent le recrutement de tunisiens dans les rangs de la rébellion syrienne.

« Les recruteurs visent les jeunes moins éduqués et au chômage »

« Les recruteurs visent les jeunes moins éduqués et au chômage au moyen d’incitations financières et des fatwas religieuses », a confié au journal Liberte-algerie.com, Naceur Khechini, professeur de charia islamique.

Les autorités politiques s’inquiètent et exigent des explications de la part du gouvernement. Dans une déclaration à la presse, Ali Laarayedh, actuel chef du gouvernement, rappelle que les jeunes tunisiens sont libres de quitter le territoire national. Selon lui, les autorités ne sont pas autorisés à le leur interdire sur le plan légal. Mais il reconnaît que la plupart des jeunes tunisiens atterrissent en Syrie.

Le gouvernement s’inquiète

Le gouvernement a décidé de prendre à bras le corps ce dossier. Sur les ondes de la radio Mosaïque FM, le président Moncef Marzouki affirme ce mercredi qu’une liste de djihadistes présents sur le sol syrien lui sera prochainement fournie par Moaad Al Khatib, actuel président de la coalition de l’opposition syrienne.

Les deux veulent s’assurer du retour de tous les jeunes tunisiens combattant en Syrie.