Super Nanny a tiré sa révérence

Un look sévère pour un cœur tendre au service de parents maltraités par leurs chérubins. Une longue expérience en tant que gouvernante l’a conduite à faire profiter de ses conseils en matière d’éducation par le biais de la télévision. Elle animait « Super Nanny » sur la chaîne privée M6 depuis 2005.

Cathy Sarraï, plus connue sous le nom de Super Nanny, s’est éteinte dans la nuit de mardi à mercredi des suites, semble-t-il, d’un cancer des poumons. La célèbre animatrice franco-tunisienne officiait depuis 2005 sur la chaîne privée française M6 dans l’émission éponyme « Super Nanny ». Elle y aidait les parents, submergés par les caprices de leur progéniture, à reprendre le dessus en douceur. Avec ses lunettes, son chignon sévère, sa chemise blanche et son tailleur noir, elle inspirait le respect aussi bien aux adultes qu’aux plus jeunes.

Kalthoum Sarrai, de son vrai nom, est née le 25 septembre 1962 à Tunis, dans une fratrie de sept enfants. Fiancée à quatorze ans et mariée à seize ans à un immigré dont la mère était venue chercher une épouse, elle arrive en France en 1979. Elle apprendra avec acharnement la langue de son pays d’accueil et ira à la conquête de son indépendance financière, en commençant par des ménages.

Volontaire

Titulaire d’un certificat d’aptitude professionnelle de la petite enfance et d’un diplôme d’auxiliaire puéricultrice, c’est la petite lucarne qui va bouleverser la vie de cette mère de trois enfants. Après avoir été gouvernante en France et à l’étranger, elle met ses talents au service de la télé en animant « Super Nanny » sur M6 et plus tard, en 2008, sur la chaîne tunisienne Hannibal TV où elle vient également au secours des parents tunisiens. En 2006, elle avait publié Cathy, une vie hors du commun : L’autobiographie de Super Nanny chez M6 Editions.

La chaîne privée lui rendra ce mercredi soir hommage en rediffusant quatre épisodes de « Super Nanny » et lui consacrera une soirée spéciale le 23 février.