Sport en bref…

Cameroun – Colombie en demi-finale. Le Cameroun a assuré sa première place dans le groupe B, lundi, en réalisant un match nul contre les Etats-Unis, lors de la dernière rencontre de poule de la Coupe des Confédérations. Le sélectionneur du Cameroun, Winfried Schaefer, avait considérablement modifié son équipe pour ce match et les Lions devaient ramener un point au minimum. Des joueurs qui avaient affronté la Turquie samedi, seuls étaient présents Lucien Mettomo et Mohamadou Idrissou. Le Cameroun affrontera la Colombie, mercredi, à 18 heures, pour une place en finale de la compétition.

Le Togo avec l’accent brésilien. C’est avec l’appui de cinq nouvelles recrues que les Faucons togolais sont parvenus à s’imposer dimanche face à la sélection kenyane, dans l’avant-dernier match de qualification à la Can 2004. En effet, l’entraîneur brésilien du Togo, Antonio Dumas, a convaincu cinq joueurs de son pays de venir jouer pour le compte de la nation ouest-africaine. Les deux pays ont un lien historique qui date du commerce triangulaire (esclavagisme) et les nouveaux internationaux auraient des ancêtres togolais. Leur apport a été décisif puisque quatre d’entre eux ont pris part à la victoire des Faucons sur les Kenyans, premiers du groupe 5 avec 10 points et suivi d’1 point par le Togo.

Le Nigeria avec légèreté. L’entraîneur des Super Eagles est très critiqué dans son pays depuis le dernier match joué par sa sélection en qualification à la Can 2004. La raison ? Christian Chukwu a aligné une  » équipe B  » pour ramener le petit point nécessaire à la qualification. Le point a été remporté (2-2 contre l’Ouganda) et la place à la Can 2004, assurée. Mais la presse nigériane lui reproche sa légèreté et les risques qu’il a pris en emmenant une équipe peu expérimentée. Il faut dire qu’après 54 minutes de jeu, les Nigérians, sans cohésion, étaient menés par deux buts à zéro.  » Cette erreur aurait pu nous coûter beaucoup. Comment aurais-je pu expliquer une défaite face aux Angolais ?  » s’est lamenté le secrétaire-général de la Fédération nigériane de football. Avant d’assurer qu’il n’y aurait plus d’expérimentation avec les Super Eagles.

Mamadou Niang à Strasbourg. L’attaquant sénégalais de Troyes a signé lundi après-midi un contrat de quatre ans avec le Racing club de Strasbourg, selon Marc Keller, le directeur technique du club alsacien. Mamadou Niang avait été prêté au FC Metz en janvier dernier, où il épaulait en attaque le grand espoir du football togolais, Sheyi Adebayor. Côté coulisses, le milieu de terrain ghanéen du SC Bastia, Mickaël Essien, qui était dimanche soir à 95% à Paris, aux dires de son président, serait désormais à 80% à Lyon ! D’autre part, après avoir failli dans le recrutement des attaquants Shabani Nonda et Didier Drogba, Lyon a fait part de son intérêt pour accueillir le Camerounais Samuel Eto’o, actuellement à Majorque.