Sport en bref…

Okocha ne jouera pas en deuxième division. Jay Jay Okocha a annoncé qu’il ne restera pas avec son club, les Bolton Wanderers, si celui-ci ne parvient pas à se maintenir en Premier League (championnat élite anglais). Les Bolton Wanderers jouent ce week-end leur dernier match de la saison contre Blackburn et une victoire leur garantirait une place au soleil.  » J’ai encore un an de contrat mais j’ai été clair sur le fait que ne veux pas jouer en Division Une (deuxième division anglaise), a-t-il expliqué. Je ne veux pas que ce match soit mon dernier avec Bolton.  » Depuis son arrivée, l’été dernier, l’international des Super Eagles a eu une influence considérable sur les bons résultats de Bolton.

Fortune reste à Manchester. Quinton Fortune a signé avec son club Manchester United un nouveau contrat de trois ans. L’international sud-africain a vécu une année calamiteuse après une blessure à la jambe en décembre et n’a participé qu’à quinze matchs avec son club.  » Je suis réellement content d’avoir signé un nouveau contrat, a expliqué le footballeur de 25 ans. Le début de cette saison a été un cauchemar pour moi. C’était la dernière de mon contrat et je voulais jouer autant que possible.  » Sir Alex Fergusson, le manager de l’équipe, n’a pas beaucoup utilisé l’attaquant depuis son arrivée de l’Atletico Madrid en 1999 mais assure compter sur lui pour les trois prochaines années.

La der de Benazzi. Abdelatif Benazzi s’apprête samedi à mettre fin à une carrière exceptionnelle de quinze ans commencée au Maroc, poursuivie en France, à Agen, et qui se terminera ce week-end en Angleterre, avec son club des Saracens, sur une note un peu triste. L’international d’origine marocaine aux 78 sélections aurait souhaité que la Coupe du monde 2003 en Australie soit sa dernière, mais le sélectionneur français en a décidé autrement.  » Je savais que je pouvais apporter quelque chose « , assure pourtant l’ancien capitaine du XV de France. Benazzi se rattrapera avec un tout autre défi. Ce week-end, les Saracens jouent leur maintien face aux Sale Sharks.

Boxer contre le sida. Roy Jones Jr veut attirer l’attention sur les ravages de la pandémie du sida en Afrique en défendant son titre mondial sur le continent. Après sa victoire sur John Ruiz en mars dernier, l’athlète âgé de 34 ans est devenu le premier boxeur de l’histoire à remporter les titres mondiaux en poids-lourds et lourds-légers. En association avec une organisation africaine qui vise à lever des fonds pour la lutte contre le sida, l’athlète a décidé de combattre contre un boxeur africain dont le nom reste à déterminer. Le budget pour le combat est de 40 millions de dollars, dont 10 iront à Jones, selon un officiel kenyan.