Soudan : le président Béchir reconnaîtra une éventuelle sécession du Sud

Le président soudanais Omar el-Béchir a affirmé mardi qu’il reconnaitra la sécession du sud du pays si cette option l’emporte au référendum prévu en janvier 2011. «Le Parti du Congrès national (NCP du président Béchir) est en faveur de l’unité du Soudan, mais si le résultat du référendum est la séparation alors nous, au NCP, serons les premiers à prendre acte de cette décision et à la soutenir. Nous serons de bons voisins », a déclaré le président soudanais lors d’un discours prononcé à l’occasion le 5e anniversaire de la fin de la guerre civile Nord-Sud, indique romandie.com.