Soudan du Sud : les rebelles menacent les champs pétroliers

Les rebelles au Soudan du Sud menacent les champs pétroliers essentiels à l’économie du pays, au risque de provoquer une intervention militaire du Soudan voisin, très dépendant des recettes de l’or noir, rapporte l’AFP.
Samedi, un commandant de l’armée contrôlant l’Etat d’Unité, l’un des plus riches en pétrole, a rallié les forces rebelles de l’ancien vice-président Riek Machar en confrontation avec le président Salva Kiir. Le porte-parole de l’armée, Philip Aguer, a cependant assuré que les forces loyales au président Salva Kiir contrôlaient toujours l’Etat d’Unité et ses gisements pétroliers, et que seule la capitale de cet Etat, Bentiu, était aux mains des rebelles.