Soudan du Sud : « l’ONU ne permettra pas un génocide comme celui du Rwanda »

Le conseiller spécial de l’ONU pour la prévention du génocide a indiqué que « l’ONU ne permettra pas qu’un génocide comme celui perpétré en 1994 au Rwanda se répète au Soudan du Sud, ravagé par un conflit accompagné de massacres ethniques.

Le conseiller spécial de l’ONU pour la prévention du génocide, Adama Dieng, a indiqué, ce mercredi à Juba, que « l’ONU ne permettra pas qu’un génocide comme celui perpétré en 1994 au Rwanda se répète au Soudan du Sud, ravagé par un conflit accompagné de massacres ethniques ».

A l’issue d’une visite dans le pays, Adama Dieng a indiqué que « des incitations à la haine et des tueries sur des bases ethniques au Soudan du Sud font craindre que ce conflit dérape dans une violence grave qui échappe à tout contrôle », assurant que « le secrétaire général Ban Ki-moon est très inquiet et fera en sorte que ce qui est arrivé au Rwanda ne se reproduise jamais ailleurs sur ce continent ».

« Nous devons nous assurer que les responsables des crimes commis ici en répondent (…). L’actuelle culture de l’impunité ne peut que miner nos efforts. Nous avons appris cela à nos dépens d’événements en d’autres endroits, notamment du génocide perpétré il y a 20 ans au Rwanda (…) ».

« Aux rescapés du génocide, nous devons le serment de prendre toutes les mesures possibles en notre pouvoir pour protéger les populations d’un nouveau Rwanda. Il n’y a pas d’excuse à l’inaction ».