Soudan du Sud : John Kerry demande l’arrêt « des tueries »

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a entamé, ce jeudi, sa tournée en Afrique par un appel à la fin des combats au Soudan du Sud, où l’ONU craint un génocide et une famine.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a entamé, ce jeudi, sa tournée en Afrique par un appel à la fin des combats au Soudan du Sud où l’ONU craint un génocide et une famine.

Arrivé mercredi soir dans la capitale éthiopienne pour sa première véritable tournée africaine, John Kerry doit également se rendre d’ici le 5 mai en République démocratique du Congo et en Angola pour tenter de trouver une solution aux conflits qui minent le Soudan du Sud, la Centrafrique, la Somalie et la RDC.

Après avoir rencontré ses homologues éthiopien, kényan et ougandais dans la capitale éthiopienne, le secrétaire d’Etat américain a fait face à la presse. Il indiqué croire « qu’il est clair que tout le monde est d’accord pour dire que les tueries doivent cesser, qu’il faut permettre un accès humanitaire ». Au centre des discussions des secrétaires d’Etat, le conflit au Soudan du Sud où il n’est pas exclu d’envoyer des troupes venant des pays de la région.

Malgré la signature du cessez-le-feu le 23 janvier à Addis Abeba, les combats se poursuivent Soudan du Sud et font des centaines de morts. C’est d’ailleurs ce qui a poussé la France et les Etats-Unis à envisager des sanctions contre les belligérants au conflit, notamment Salva Kiir et Riek Machar que ces deux pays considèrent comme responsables des exactions. Les discussions pour trouver une solution au conflit sud-soudanais ont repris lundi dans la capitale éthiopienne sans avancée notable.