Soudan du Sud : 41 morts dans le crash d’un avion russe

Un avion-cargo s’est écrasé, ce mercredi, près de Juba, la capitale du Soudan du Sud, faisant au moins 41 morts.

Crash mortel au Soudan du Sud où un avion-cargo s’est écrasé, ce mercredi 4 novembre 2015 au matin, près de Juba, la capitale de ce pays d’Afrique de l’Est, faisant au moins 36 morts, selon un dernier bilan fourni par une radio locale. De son côté, un journaliste de Reuters a compté 41 corps sur le site de l’accident, le long du Nil blanc. L’avion se dirigeait vers Paloch dans l’Etat du Haut-Nil, une région fortement touchée par le conflit qui sévit actuellement au Soudan du Sud.

L’avion-cargo s’est écrasé peu après avoir décollé de l’aéroport de Juba. Selon RFI qui cite la radio locale de l’ONU, Miraya, ce bilan n’est pas encore définitif, évoquant la possibilité d’une quarantaine de victimes. La radio ne précise toutefois pas combien de personnes se trouvaient à bord de l’appareil. Les autorités sud-soudanaises annoncent deux survivants dont un enfant et un membre de l’équipage.

L’avion est un cargo de fabrication russe, un Antonov An-12, qui s’est écrasé à 800m de la piste dans une zone de hameaux agricoles. Pour l’heure, aucun information sur ce que transportait cet avion. Certaines sources parlent d’un équipage russe, d’une possible surcharge de l’appareil. La Croix Rouge et des équipes de recherche sont actuellement sur place.

Le porte-parole de la présidence, Ateny Wek Ateny, a déclaré à Reuters que l’avion, un Antonov 12-B, transportait 18 personnes, dont six membres d’équipage étrangers — cinq Arméniens et un Russe –, selon les documents de vol, et que trois des passagers, dont un enfant, avaient survécu au crash. Mais un journaliste de Reuters a compté 41 corps sur le site de l’accident, le long du Nil blanc. Un policier a également parlé de 41 morts. Les autorités sud-soudanaises indiquent ne pas encore avoir de bilan définitif.