Soudan du Sud : 400 000 déplacés d’ici avril, selon l’ONU

Selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés, le nombre de déplacés devraient atteindre 400 000 d’ici le mois d’avril.

Le nombre de déplacés fuyant les combats au Soudan du Sud devrait encore augmenter, selon le Haut-Commissariat de l’ONU. L’organisation a indiqué ce vendredi s’attendre à 400 000 déplacés d’ici avril, contre 230 000 actuellement. Le nombre des réfugiés devraient lui atteindre 125 000 contre 43 000 actuellement. La plupart d’entre eux ont fui vers l’Ouganda. Entre 4 000 et 5 000 réfugiés arrivent en Ouganda chaque jour actuellement.

La situation continue à se détériorer au Soudan du Sud, selon le HCR, soulignant que « les combats se sont propagés dans 7 des 10 Etats du pays ». La plupart des personnes déplacées « sont des femmes et des enfants », a déclaré une porte-parole du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) à Genève, Marixie Mercado.

Depuis plus de trois semaines, de sanglants affrontements opposent les hommes du président Salva Kiir et ceux de son rival et Vice-président Riek Machar qui réclame le départ du chef d’Etat. Les affrontements entre les deux camps ont fait des milliers de morts et déplacés. Actuellement des négociations entre les représentants des deux parties se tiennent à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.