Sortie manquée pour le champion tunisien

Imed Mathlouthi a perdu son titre de champion du monde de kick-boxing dans la catégorie super-welters, vendredi à Fontenay-sous-Bois (France). Son challenger, le jeune Sénégalais Joseph Yauc Ath Guendi, n’a pas eu à s’employer pour vaincre son prestigieux adversaire qui s’incline à la septième reprise.

Le Sénégalais Joseph Yauc Ath Guendi n’a pas attendu la fin des dix reprises pour s’offrir la ceinture de champion du monde de kick-boxing super-welters (69kg) de l’expérimenté Imed Mathlouti, vendredi à Fontenay-sous-Bois (France). Certains observateurs parlent même d’une victoire facile. Le champion tunisien est pourtant décrit comme un sportif constant et pour cause, il domine sa spécialité, le full-contact, depuis plus de douze ans. Ses 55 victoires sur 57 combats disputés lui ont permis de remporter 11 titres de champion du monde dans cette catégorie. Un palmarès qui ne l’empêche pas de combattre en kick-boxing. Très apprécié par le public, il est au sommet des sondages de popularité du site spécialisé Boxe pieds poings .

Manque de préparation

 » Je n’étais pas bien dans ma peau. Je n’étais pas bien préparé pour cette rencontre « , a-t-il déclaré à l’issue du combat.  » D’habitude, avant un combat, Imed prend des sparring partners. Ce ne fut pas le cas pour ce match. Peut-être qu’il a trop compté sur son expérience et sa technique « , avoue son manager, Azdine Ben Yacoub.

Imed Mathlouti avait pourtant l’occasion de quitter la compétition au sommet de sa gloire après son dernier succès le 13 août dernier, en Tunisie. C’est pourquoi son départ n’est plus que reporté.  » Je vais encore retarder ma retraite. Je vais me préparer pour la revanche pour reprendre mon titre mondial « , a-t-il indiqué, très déçu, à l’issu de la rencontre.  » Je connais bien Imed et je l’imagine mal raccrocher après une défaite « , confirme son manager. Quant à Ath Guendi, il se déclare prêt à lui accorder une revanche. Le quotidien tunisien La Presse a même avancé une date. Le 20 mars prochain, en Tunisie.