Sophistication accrue des trafics de drogue en Afrique de l’Ouest

Des responsables de l’ONU, de la police internationale Interpol et de l’organisation régionale Cédéao se sont engagés lundi à Dakar, lors d’une réunion de l’Initiative de la Côte ouest-africaine (West Africa Coast Initiative, WACI), à renforcer, conjointement, leurs efforts dans la lutte contre le trafic croissant de drogue et le crime organisé en Afrique de l’Ouest. Un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) y a révélé que la valeur des flux illicites dans la région dépasse parfois le Produits intérieur brut (PIB) des pays. Alexandre Schmidt, le responsable régional de l’ONUDC, a déclaré que les prises de cocaïne avaient diminué ces dernières années, mais qu’il avait toutes les raisons de croire que le trafic avait, lui,augmenté. Il rapporterait désormais quelque 800 millions de dollars (US) par an. Un accroissement dû à une sophistication des techniques employées par les trafiquants et l’émergence de cartels ouest-africains, rapporte la BBC. La Waci intervient dans quatre pays: Guinée-Bissau, Liberia, Sierra Leone et la Côte d’Ivoire.