Somi, révélation jazz de la scène africaine

Somi, chanteuse de jazz d’origine rwandaise vivant aux Etats-Unis, livre son premier album solo, Red soil in my eyes (World Village/Harmonia Mundi). Avec un feeling très new-yorkais, elle s’inspire des sonorités de son pays natal pour produire une musique forte et originale.

Voilà la révélation jazz de l’année pour la scène africaine! Somi, née au Rwanda et grandie aux Etats-Unis, a une voix exceptionnelle, qui couvre quatre octaves, et dont elle use en la modelant avec une aisance déconcertante, tantôt suave, tantôt puissante, tantôt légère, tantôt profonde, tantôt volant haut, tantôt de lourde gravité, dans la pure tradition des grandes chanteuses noires de jazz, d’Ella Fitzgerald à Sarah Vaughan. Somi, qui évolue aux Etats-Unis dans les milieux jazz, blues, et R&B, s’est produite dans quelques-uns des lieux et manifestations les plus prestigieux du pays, comme le Blue Note à New York ou le Festival de jazz de Chicago.

« Red soil », c’est le retour aux sources d’une enfant d’exilés, son hommage à la terre-mère d’Afrique, de couleur rouge dans son pays natal. « J’ai deux « chez-moi », ici et là-bas, en Afrique et en Amérique du nord », confie l’artiste. « Souvent, nous naviguons à la boussole en ce monde, sans avoir véritablement conscience de notre vrai « moi » (…) Je souhaite que les Africains d’Afrique entendent dans mon travail un prolongement de leur être profond et en ressentent de la fierté ». Retour aux origines plus que réussi, avec des chansons chantées en anglais, en kinyarwanda ou en swahili pour dire son appartenance à plusieurs cultures, et un environnement musical de jazz, de bossa-nova, et même d’arabesque, pour rendre hommage au continent entier et à ses diasporas.

Le clip du titre « Ingele » (dir. by Josh Atesh Litle)


 Le blog de Somi

 Le site de Somi

 [Commander l’album en ligne->http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B000NQDE4K/
africomleport-21/]