Somalie: quinze morts dans l’attaque du ministère de l’Education

Le ministère de l’Education à Mogadiscio en Somalie a fait l’objet d’une attaque, ce mardi, qui a coûté la vie à au moins 15 personnes.

En Somalie, ce mardi a été une journée meurtrière. Et pour cause, le ministère de l’Education à Mogadiscio a été attaqué par les insurgés shebab qui ont fait exploser une voiture piégée et lancé un commando armé à l’intérieur du bâtiment. Alors qu’un premier bilan, parlait d’au moins six personnes qui ont été tuées, quinze décès sont à déplorer.

Les victimes sont pour la plupart des civils. Selon un responsable de la police, « le ministère est désormais sécurisé et les forces gouvernementales en ont repris totalement le contrôle ». Le porte-parole des shebab, Abdulaziz Abu Musab, a immédiatement revendiqué l’attaque avant même qu’elle soit terminée. Le quartier dans lequel est situé le ministère de l’Eduaction a déjà été la cible d’attaques des islamistes shebab, ces derniers mois.

Une seconde attaque aurait été perpétrée par les shebab à l’intérieur du ministère du Pétrole, dont le bâtiment se trouve proche de celui du ministère de l’Education. Une attaque qui n’a pas été confirmée pour le moment. S’agissant des assaillants de l’attaque contre le ministère de l’Education, ont-ils été tués par les forces somaliennes ou ont-ils pris la fuite ? Des questions qui demeurent pour l’heure sans réponse.

Les islamistes shebab, depuis 2011, luttent contre le gouvernement soutenu par la communauté internationale et les forces de l’Union Africaine. Depuis cette année, ils ont essuyé de multiples revers et perdent du terrain dans le centre et le sud du pays. En représailles, ils mènent des attaques meurtrières, particulièrement à Mogadiscio.