Somalie : morts de deux djihadistes d’origines américaine et anglaise

Deux militants djihadistes, un Américain et Anglais, qui combattaient en Somalie ont trouvé la mort ce jeudi lors d’un affrontement avec des islamistes shebab. Omar Shafik Hammi dit Abou Mansour al-Amriki, dont la tête était mise à prix par Washington (5 millions de dollars), était l’un des grands combattants djihadistes étrangers de Somalie. « Il y a eu une fusillade entre Amriki et ses hommes et d’autres combattants. », a déclaré Moalim Ali, un habitant de Bardhere (Somalie) à Libération. Selon un autre témoignage, « Amriki et deux autres combattants, dont un étranger (le djihadiste d’origine britannique), ont été tués près de Bardhere.