Somalie : les shebabs condamnent l’élection présidentielle

Les shebabs ont condamné l’élection présidentielle en Somalie. C’est une « opération des ennemis de la Somalie », selon le porte-parole des islamistes insurgés, accusant les pays voisins de la Somalie d’ingérence, rapporte l’AFP. Toutefois, ils ont soigneusement évité toutes critiques contre le nouveau président élu Hassan Cheikh Mohamoud. « Il n’y a rien de personnel contre le nouveau président mais l’ensemble du processus électoral est un projet ennemi », a souligné le porte-parole de l’organisation islamiste.

Lire aussi :

 Somalie : Hassan Cheikh Mohamoud, cet outsider est élu président