Somalie : la liberté de la presse bientôt restreinte

l’ONU a fait un communiqué dimanche dernier par le biais de son Haut commissariat aux droits de l’Homme pour exprimer son inquiétude à propos de la Somalie, où un projet de loi sur les médias obligerait les journalistes à révéler leurs sources. L’Organisation des Nations Unies appelle le président somalien Hassan Cheikh Mohamed à revoir son projet de loi. Le texte pourrait entrer en vigueur d’ici deux mois, ce qui restreindrait « la liberté d’expression » de la presse somalienne.