Somalie : la barbe ou la prison

Une dizaine d’hommes, en majorité des étudiants d’une vingtaine d’années, ont été arrêtés dimanche dans la ville de Kismayo en Somalie. Coupables de ne pas se laisser pousser la barbe, comme l’exige la police religieuse des insurgés islamistes shebab, les personnes arrêtées vont passer trois jours en prison pour avoir violé la culture. Les shebab, qui contrôlent la ville de Kismayo depuis 2008, ont établi des règles vestimentaires et esthétiques strictes interdisant aux hommes de se tailler ou de se raser la barbe, rapporte Le Figaro. Ils combattent le gouvernement provisoire somalien.